Ce site a fermé. Nouveau site : http://bibliothequeroyale.guilde-wow.fr/
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traité de linguistique à l'usage des néophytes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swan
Admin
avatar

Messages : 754
Date d'inscription : 22/07/2015

MessageSujet: Traité de linguistique à l'usage des néophytes   Mer 3 Fév - 23:55


Nom de l’auteur : Tom Ulderac
Type : Traité linguistique
Titre : Traité de linguistique à l'usage des néophytes
Note à propos de l’auteur : Tom Ulderac est un linguiste distingué, originaire de Stromgarde. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages, dont le célèbres Traité sur la controverse darnazjalassienne.
Note à propos de l’œuvre : Un certain nombre de langues classées, avec leurs origines et leur alphabet.
La parenthèse : Livre écrit par Swan.





Démons

Les démons parlent l’eredun, aussi appelée « démoniaque ».
Sans surprise, l’eredun est la langue de la Légion ardente. Sachant en effet que d’autres êtres conscients voudraient rejoindre la Légion, les Eredars déclarèrent que leur langue native, l’eredun, serait le langage commun à toute la Légion.
Il semble que l’eredun ait son propre alphabet, mais nous n’avons pu ni le confirmer ni l’infirmer.

« A-rul shach kigon » : "Je mangerai ton cœur."




Dieux très anciens

Les dieux très anciens parlent le shath’yar.
A noter que le shath’yar sert aussi probablement aux sans-visages.
Aucun alphabet n’est connu pour le shath’yar.

« Ywaq puul skshgn: on'ma yeh'glu zuq. » : "Ils boivent votre peur : c’est le sang de la vie."




Draeneï

Les draeneï d’Outreterre, de Draenor, d’Azeroth, les Perdus et les Roués utilisent la langue draeneï.
Le draeneï semble être dérivé de leur dialecte originel : l’eredun. Il n’est pas impossible que soient également présentes des traces de langues natives de Draenor.
L’alphabet présumé est l’eredun.

« Krona ki cristorr ! » : "La Légion tombera !" La Légion ardente pourchassant sans pitié les draeneï depuis leur Exil, on comprendra aisément qu’ils souhaitent sa défaite.




Dragons

Les dragons parlent le draconique.
Le draconique est une langue obscure parlée par peu de personnes, les dragons étant rarement rencontrés. La langue semble faite de sons rauques et voilés.
Les dragons emploient des runes.

« Belan shi » : "Merci."




Élémentaires

La langue des élémentaires est le kalimag.
Le kalimag semble inclure nombre de dialectes, dont l’ignan (le feu), l’aquan (l’eau), le terran (la terre) et l’auran (l’air). Les conglomérats peuvent communiquer en au moins deux langues, dépendant des éléments dont ils sont formés. Un élémentaire de glace, par exemple, maîtrisera sans doute l’aquan et l’auran, étant fait d’eau et d’air.
NdlA : le piédestal de Deuillegivre était gravé de runes kalimag, qu’a lues Muradin Barbe-de-Bronze.
Le kalimag s’écrit en runes.

Nous n’avons pas trouvé d’autre exemple que « Reth reth reth », qui semble vouloir dire "Brûle brûle brûle". Inutile de dire à quel élémentaire nous avions tenté de demander.




Elfes de la nuit

Les elfes de la nuit parlent le darnassien, parfois appelé darnassae.
Le darnassien est le langage actuel ; nous connaissons aussi un ancien dialecte, trouvé dans certaines ruines (peut-être de l’elfique). Mieux vaut être prudent pour établir l’évident parallèle entre le darnassien et ses deux langues cousines, le thalassien et le nazja. De telles comparaisons sont souvent jugées offensantes par les elfes de la nuit.
Le darnassien possède son propre alphabet – le darnassien, donc.

« Bandu Thoribas ! » : "Préparez-vous au combat !" Un défi lancé à l’ennemi.




Elfes de sang

Les elfes de sang parlent le thalassien.
Le thalassien – sans doute nommé en l’honneur de leur patrie, Quel’thalas – est un dérivé du darnassien. On observera donc des similitudes entre les deux langues. Pourtant, il est conseillé d’être prudent en établissant ces parallèles. Parler à un elfe de sang avec des termes spécifiquement darnassiens peut être considéré comme étant offensant ou stupide.
C’est l’alphabet darnassien qui sert à écrire le thalassien.

« Anu belore dela’na » : "Le soleil nous guide". Les elfes de sang accordent une importance particulière au soleil, une thématique récurrente dans leur culture.




Gnomes

Les gnomes parlent le gnome, aussi appelé le gnomique.
L’origine du gnomique n’est pas connue. Il est en revanche notoire qu’entendre parler des gnomes dans leur langue native vous aidera à comprendre pourquoi personne ne prend le temps d’apprendre cette langue.
Les gnomes utilisent l’alphabet commun.

« Angor » : "Blanc".




Gobelins

La langue utilisée par les gobelins est le gobelin.
Le gobelin semble aussi ancien que la race gobeline. En général, les gobelins apprennent vite d’autres langues dans le but de réaliser des profits avec d’autres races.
Ils utilisent généralement l’alphabet du commun.

L’auteur de cet ouvrage ayant refusé de payer trente-six pièces d’or et quatre-vingts pièces d’argent à un gobelin pour obtenir la traduction de quelques phrases, nous n’avons pas d’exemple à vous donner.
NdlA : Prévoyez une certaine somme, voire deux, si vous souhaitez enrichir votre culture linguistique.




Hauts-elfes

Voir Elfes de sang. Les hauts-elfes, qui ont fait sécession avec les elfes de sang, ont conservé leur langue.




Humains

Les humains parlent le commun.
Le commun est une langue très répandue, parmi nombre de races, dont l’origine s’est perdue.
Le commun possède son propre alphabet – le commun, donc.

« Esarus thar no’Darador » : "Par le sang et l’honneur nous servons".




Mogu

Les mogu ont nommé leur langue d’après leur race : la langue mogu.
Voir aussi : Titan.
Le mogu est un dérivé du langage titan. C’est aussi la langue de la Pandarie tout entière (rien de surprenant quand on sait qu’ils avaient réduit en esclavage tout le continent). Ainsi, la langue des pandaren n’est rien d’autre que la langue mogu. Lorsqu’ils ont été réduits en esclavage, les pandaren ont reçu l’interdiction d’apprendre à lire et à écrire. Leurs meneurs et philosophes ont été exécutés. Toute la littérature et l’art pandaren ont été détruits. Seule la langue mogu était autorisée ; ceux qui parlaient une autre langue étaient considérés comme étant des conspirateurs, un crime puni de mort.
Les caractères de la langue mogu n’ont pas été explicitement nommés.

« Fa’shua » : "Juge".




Murlocs

Les murlocs parlent le nerglish.
Le nerglish consiste essentiellement en cris de guerre. C’est aussi la langue des makrura. Il est à noter que les murlocs de la tribu Aileron-d’hiver, dans la Toundra Boréenne, ont leur propre dialecte murloc.
Le nerglish s’écrit en pictogrammes.

« Mrgllll glrrm gl ! » : "Je vous tuerai !"





Naga

La langue des naga est le nazja.
Le nazja est un dérivé du darnassien.
Le nazja a conservé l’alphabet darnassien.

Toutes les excuses de l’auteur, nous n’avons pas pu trouver de traducteur pour donner un exemple de nazja, nos interlocuteurs s’étant surtout montrés désireux d’approfondir notre culture sur leurs armes.




Nains

Les nains parlent le nain, aussi appelé le nanique.
Les nains n’avaient originellement pas de langage écrit mis à part les runes, et faisaient passer leur savoir uniquement par la tradition orale.
Les humains ont appris le commun aux nains, plus simple que les runes. Avec le temps, les nains ont changé cette langue écrite pour la faire leur. Le nain ressemble à un mélange hybride de glyphes titans et de lettres humaines.

« Gwyarbrawden » : Rituel entre les nains guerriers, qui échangent leurs sangs et promettent, si leur compagnon se fait tuer, de venger leur mort quelles que soient les difficultés.




Nérubiens

Les nérubiens parlent une langue appelée le nérubien.
La langue nérubienne, dont nous n’avons pas pu percer les origines, donne des sons cliquetants et crissants.
Le nérubien s’écrit en runique.

« Shabtir bakh sokhen » : "Le serviteur s’incline devant la volonté du maître."




Orcs

L’orc est la langue que parlent les orcs.
Chaque clan orc avait son propre dialecte, si bien que pour se comprendre, les orcs devaient employer la langue orque commune, sans quoi ils ne pouvaient pas converser.
L’orc écrit est un mélange de commun et de runes.

« Bin mog g’thazag cha » : "Je te protègerai."




Pandaren

Voir mogu. « L’ancienne langue », que plus personne ne peut parler ou comprendre, existe encore sous forme de chansons – dont pas un mot ne peut être, hélas, traduit.




Qiraji

La langue des Qiraji est nommée d’après eux-mêmes : le qiraji.
L’origine de la langue n’est pas connue.
L’alphabet de la langue est inconnu également.

Avertissement : le qiraji est connu pour blesser l’esprit de tout humanoïde lisant des mots écrits dans cette langue. Aussi, vous comprendrez que nous avons refusé d’en donner un exemple.




Réprouvés

Les Réprouvés emploient le bas-parler, aussi appelé langue réprouvée.
Le bas-parler est un dialecte dérivé du commun. On y trouve des traces infimes de nain et de thalassien. Cette langue est née bien avant les Réprouvés, et a servi aux marchés noirs, aux guildes de voleurs et en règle générale à toutes les personnes à très mauvaise réputation. Quand les Réprouvés prirent Fossoyeuse, ils adoptèrent le bas-parler comme leur langue officielle. Certains linguistes estiment qu’ils ont délibérément choisi de prendre la langue des rejets de la société, puisqu’ils ont été abandonnés et rejetés de leurs anciens proches. Il n’est de même pas surprenant que le peuple Réprouvé se soit débrouillé pour avoir une langue dans laquelle ils puissent converser et faire des plans sans être compris de quiconque.
L’alphabet employé reste celui du commun.

Nous n’avons trouvé aucun exemple de bas-parler à vous fournir. Peut-être n’est-ce pas une mauvaise chose.




Tauren

La langue des tauren est le taurahe, aussi écrit taur-ahe ou taur’ahe.
Elle semble aussi ancienne que la race elle-même.
Le taurahe s’écrit avec des pictogrammes.

« Arikara » : "Vengeance". Sélectionné au hasard, car les tauren ne sont certes pas le peuple le plus vindicatif d’Azeroth.




Titans

Le titan est parlé par les géants et les titans.
Voir aussi : Mogu, Tol’vir
Nous connaissons deux dialectes titans : le vanir et l’aesir. A noter qu’Irion le Prince noir peut le lire, et que les mogu savaient le lire et l’écrire.
Le titan s’écrit en runes.

Il semble que « Uld » signifie "ville", selon Brann Barbe-de-Bronze.




Tol’vir

Le langage des tol’vir est le tol’vir.
Nous supposons que le tol’vir est dévié du langage titan, tout comme le mogu l’est.
L’alphabet du tol’vir consiste en hiéroglyphes.

Nous avons certes des exemples de tol’vir, mais n’avons pas réussi à les traduire.




Trolls

Les trolls parlent le zandali.
Le zandali est la langue commune à toutes les tribus troll, même si chacune  un accent bien spécifique : l’accent de la vallée de Strangleronce est si particulier qu’il peut être identifié par un troll avec un seul mot. A noter que certains trolls s’étant plus ou moins détachés de leurs racines (devenus barbares, disent certains linguistes) utilisent une forme appauvrie du commun.
La langue zandali écrite semble être syllabique, mais nous avons peu de traces sur l’alphabet en lui-même.

« Rush’kah » : un masque spécial de cérémonie utilisé par les chasseurs des ombres.




Vrykul

Les vrykul parlent le vrykul.
Il est possible que le commun descende du vrykul ou d’un dialecte vrykul, sans qu’aucun linguiste ait pu confirmer cette hypothèse. En effet, beaucoup de mots sont les mêmes. Toutefois, comme on retrouve des termes semblables dans le gnome et le nain, cela signifierait une possible connexion au langage titan ! A noter que « Gj » se prononce « Sh ».
Nous ne savons pas quel alphabet utilisent les vrykul.

« Var-jogg gramalch ! » : "Tuez-les tous !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-royale.forumrpg.org
 
Traité de linguistique à l'usage des néophytes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité sur l'écologie souterraine...
» Orléans (D.R.) (Informations et Traités)...
» Traité du Mont Saint Michel
» Traité: La coalition du loup
» [Traité Frontalier] Berry - Touraine dict Ligne Bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque royale :: La bibliothèque :: L'étagère-
Sauter vers: